Les moustiquaires du Centre 09/08

Administrateur du site  

Annoncée pour la deuxième quinzaine de ce mois, La campagne de distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA) prend peut à peut corps. Vendredi dernier, dans le cadre des derniers réglages, le Ministre de la Santé Publique, André MAMA FOUDA soucieux de la réussite cette campagne, est allé lui-même s’assurer de l’arrivée effective de la dotation des moustiquaires de la région du Centre au site d’entreposage de Nkolfoudou. Petit village situé à une dizaine de kilomètres de Yaoundé sur la route de SOA.

A la tête d’une délégation avec au premier rang le ministre de la communication,  le gouverneur de la région du centre,  André MAM FOUDA a fait le tour de ce site, ou sont actuellement amassées les 1.672.641 moustiquaires de cette région. Visiblement satisfait à sa sortie, le Minsanté a déjà les yeux rivés vers la prochaine étape : le dénombrement des populations. C’est dans cette optique qu’il demande aux populations, « d’être disponible lorsque ces équipes vont passer à leur domicile pour que, la distribution des moustiquaire se déroule sans trouble à l’ordre public ».

En fait avec l’arrivée de cette dotation, c’est un grand pas que vient de marquer les organisateurs de cette campagne de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées. Actuellement en dehors de la région du Sud où les Milda sont encore attendues et de celle de l’Ouest et du Nord-Ouest où les moustiquaires sont au port de Douala, toutes les autres régions du pays n’attendent que le « la » du gouvernement, pour donner le coup d’envoi de la distribution. Il s’agit notamment des régions de l’Est, du littoral, de l’Adamaoua, de l’Extrême Nord, du Sud Ouest et bien évidemment du Centre. Puisque apprend-on ici, une fois les moustiquaires arrivées, elles sont immédiatement dispatchées dans les districts de santé et autre formation sanitaires. Et pour la région du Centre, où les moustiquaires sont arrivées vendredi dernier, la répartition sera achevée avant la fin de cette semaine.

Cependant cette campagne annoncée n’est pas la première du genre au Cameroun. Dans la croisade que le gouvernement mène contre le paludisme, responsable de près de 38% des motifs de consultation, la cause de 26% des cas d’absentéisme au travail et l’origine de 40%  des dépenses dans les foyers, diverses stratégies ont été développés avec des résultats somme toutes appréciables. Mais tout porte à croire que beaucoup reste encore à faire. C’est dans cette optique de la Minsanté, à côté de la gratuité du traitement des enfants de moins de 5 ans décidé par le chef de l’Etat, envisage distribuer 8.654.731 Milda aux populations, question de bien tordre le coup à cette maladie.    

Source : Cameroon Tribune

Commentaires: 1

ce site s'est beaucoup amélioré depuis sa création il n’y a pas longtemps. Du courage a son promoteur
Samuel Londo  |  7 Septembre 2011
Email again:

Ajouter un commentaire

Nom: E-mail:    
Commentaire:

Alternatives Durables

Bienvenue sur le site de Alternatives Durables pour le Développement (ADD), ONG Camerounaise active dans la gestion des ressources naturelles, la santé communautaire, la gouvernance locale et la décentralisation.

Email again:

Recevez nos nouvelles

Si vous désirez rester au courant des nouvelles et activités de Alternatives Durables, inscrivez-vous sur notre lettre d'information :
llez-y, commencez à taper ...