Niveau d’avancement des activités du projet de renforcement de la transparence dans la gestion des recettes forestières annuelles dans la commune de Dimako 22/08

Administrateur du site  

Introduction

Alternatives Durables pour le Développement (ADD) et le Catholic Relief Services (CRS) du Cameroun ont signé un Accord de projet d’un montant de 11.940.000 FCFA en vue de la mise en œuvre du Projet de Renforcement de la Transparence dans la Gestion des recettes forestières dans la Commune de Dimako(PRTG-CD).

Ce projet novateur est une initiative d’ADD conçu dans le cadre de son engagement à renforcer l’implication citoyenne, notamment des acteurs communautaires, pour une meilleure gouvernance locale dans le secteur forestier. Le projet d’une durée initiale de 12 mois a démarré le 06 octobre 2011. Il est réalisé à Dimako (Est Cameroun) dans les 30 villages et quartiers que couvre cette commune de 750km² pour 12.894 habitants. 


Justification du projet

Le Bureau de la Banque Mondiale (BM) au Cameroun en partenariat avec le Catholic Relief Services (CRS) a mis en place un programme compétitif dénommé Foire aux Idées de Développement (FID), destiné à sélectionner et financer des projets innovants à fort potentiel d’impact dans les secteurs de l’éducation, la santé et les ressources forestières au Cameroun. Cette compétition était exclusivement réservée aux organisations de la société civile que sont les associations, ONGs, Groupes d’Initiatives Communes, et dont la contribution dans l’instauration de mécanismes de suivi et d’évaluation de la transparence de l’utilisation des ressources publiques est reconnue comme significative. C’est ainsi qu’au cours de la finale de la compétition organisée au Palais des Congrès de Yaoundé les 13 et 14 juillet 2011, 15 propositions ont été retenues pour bénéficier de financements de la part de la FID.

Par ailleurs, l’Arrêté conjoint N°520 MINATD/MINFI/MINFOF signé le 3 Juin 2010 précise les modalités d’emploi et de suivi de la gestion des revenus issus de l’exploitation des ressources forestières et fauniques destinés aux communes et communautés villageoises et riveraines. Il réglemente non seulement la gestion des revenus issus de la RFA mais aussi ceux des forêts communales, de l’exploitation des forêts communautaires, de la taxe sur les autorisations de récupération de bois, de la taxe d’affermage sur les zones de chasse et d’autres revenus générés par la forêt.

Cet arrêté vise à promouvoir la bonne gouvernance dans le secteur forestier en rendant disponible l’information en matière de gestion des revenus issus de l’exploitation des ressources forestières et fauniques pour prévenir la corruption et les conflits, accroître la capacité des citoyens à contrôler l’effectivité et l’efficacité du respect des engagements par l’Etat et optimiser les usages des espaces et des ressources en vue d’un développement local harmonieux et durable. Il contribue également à l’instauration d’une dynamique de réseautage, une participation accrue des citoyens et de la SC à la gestion des affaires publiques, l’atténuation du climat de méfiance entre acteurs, la promotion d’un environnement propice au dialogue, à la concertation et l’établissement des partenariats.

 

Activités du projet

ADD entend contribuer à l’atteinte de ces objectifs par la mise en œuvre des activités suivantes :

  1. La réalisation d’une étude de base du projet ;
  2. L’organisation d’un atelier de lancement officiel du projet ;
  3. La mise en place de trois (3) comités riverains de gestion des revenus forestiers dévolus aux communautés villageoises riveraines ;
  4.  La mise en place d’un comité communal de gestion des revenus forestiers dévolus à la commune ;
  5. L’organisation de trois (3) ateliers de formation en gestion et vie associative ;
  6. La production et la diffusion des supports didactiques sur l’Arrêté 520 ;
  7. L’organisation des ateliers de vulgarisation de l’Arrêté 520 ;
  8. L’organisation de trois (3) ateliers d’analyse des besoins et de priorisation des microprojets communautaires ;
  9. L’organisation d’un atelier de capitalisation de l’expérience du projet ;
  10. Le suivi et l’évaluation du projet.

Equipe du projet

Le projet est piloté par une équipe d’ADD composée de BINELI Stanislas (Coordinateur du projet), ETOGA Joseph (Animateur 1), Hilaire ATANGANA (Comptable) et BINELI MBASSI Stanislas (Animateur 2).  


Télécharger le Niveau d'avancement.


Commentaires: 2

vu la pertinence du projet nous vous encourageons à étendre ce projet dans les autres régions. merci à la prochaine
poudika gilbert  |  20 Août 2013
vu la pertinence du projet nous vous encourageons à étendre ce projet dans les autres régions. merci à la prochaine
poudika gilbert  |  20 Août 2013
Email again:

Ajouter un commentaire

Nom: E-mail:    
Commentaire:

Alternatives Durables

Bienvenue sur le site de Alternatives Durables pour le Développement (ADD), ONG Camerounaise active dans la gestion des ressources naturelles, la santé communautaire, la gouvernance locale et la décentralisation.

Email again:

Recevez nos nouvelles

Si vous désirez rester au courant des nouvelles et activités de Alternatives Durables, inscrivez-vous sur notre lettre d'information :
llez-y, commencez à taper ...