Peuples Autochtones

< Retour

Nom du projet 

Accompagnement des peuples autochtones Bakas sur les techniques d’agriculture durable et la transformation des produits agricoles et produits forestiers non ligneux

Brève description du projet

Depuis près d’une dizaine d’années, les Bakas de l’arrondissement de Mindourou et plus particulièrement ceux du campement Bitsoumam, vivent dans les villages avec les Bantous. Ils ont volontairement quitté les tréfonds de la forêt, grâce à des actions d’information et de sensibilisation menées, tant par les ONG (Plan Cameroun, CADDAP) que par les pouvoirs publics. Le but avoué de ces actions est d’améliorer la prise en charge sociale et économique des membres des communautés Bakas. Mais une fois installées dans les villages, les communautés Bakas font fasse à l’éloignement des domaines où elles pratiquaient jadis la chasse et la cueillette. Les forêts sont classées par le Ministère des forêts et de la Faune en domaine forestier permanent, et leur exploitation est concédée aux sociétés forestières (PALLISCO, SFID, SCTB) pour une exploitation industrielle des ressources ligneuses. L’accès des Bakas aux ressources forestières devient donc très restreint, ce qui altère fortement leurs conditions de vie et leur épanouissement. La reconversion à l’agriculture est amorcée, mais elle se heurte à d’innombrables difficultés (éloignement des champs, appauvrissement des sols, mauvaise qualité des intrants, faible revenu, méthodes culturales inappropriées, superficies réduites, etc.) ayant pour dénominateur commun les rendements faibles, baisse de la production et augmentation de la pauvreté.

But

Améliorer la sécurité alimentaire et les revenus au sein des ménages d’au moins 50% des producteurs membres du GIC ABEPAGVIB

Objectifs du projet

Contribuer à l’amélioration des conditions socio économiques des communautés  Bakas du village Bitsoumam, à travers

  1. L’initiation aux techniques culturales durables en agriculture ;
  2. La mise en place d’unités de transformation de produits agricoles ;
  3. La préservation des habitudes alimentaires et culturelles ;
  4. La gestion des ressources naturelles.   

Résultats attendus

  • 15 formateurs endogènes Bakas assurent la formation des autres membres de leur communauté.
  • 90 producteurs Bakas :
-   Maîtrisent les méthodes d’agriculture durable et les techniques d’agroforesterie,

-   Mettent en pratique la domestication (greffage, bouturage et marcottage)  de      certaines essences forestières habituellement utilisées,

-   Appliquent les techniques de conservation, transformation, négociation de marché et commercialisation de leur produit,

-   Mettent en application les méthodes de suivi de leur exploitation,

-   Mettent en place un système de gestion efficace de leur GIC,

-   Pérennisent les acquis du projet

Lieu d’exécution

Cameroun, région de l’Est, département du Haut-Nyong, arrondissement du Dja, village Mindourou, campement Bitsoumam.

Bénéficiaires finaux

90 Pygmées Bakas (70 hommes et 20 femmes)

Partenaire technique

Mainyoito Pastoralists Intergrated Development Organization (MPIDO-Kenya)

Partenaire financier

Mécanisme d’assistance pour les peuples autochtones du Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA)

Partenaire local

Groupe d’Initiative Commune des Agriculteurs Baka Engagés dans la Production de Vivres de Bitsoumam (GIC ABEPAGVIB).

Période de réalisation

Juin 2012-Novembre 2013                                             

Alternatives Durables

Bienvenue sur le site de Alternatives Durables pour le Développement (ADD), ONG Camerounaise active dans la gestion des ressources naturelles, la santé communautaire, la gouvernance locale et la décentralisation.

Email again:

Recevez nos nouvelles

Si vous désirez rester au courant des nouvelles et activités de Alternatives Durables, inscrivez-vous sur notre lettre d'information :
llez-y, commencez à taper ...